LA NARRATION :    
Faire une place pour le vécu des personnes

En tant que professionnels des relations publiques, nous sommes des narrateurs. Mais qu’arrive-t-il quand la narration ne nous appartient pas? Comment placer l’expérience vécu au centre de notre narration? Et comment faire une place aux récits des personnes souvent négligées?
 

Chacun de nos invités racontera son histoire personnelle. Ces histoires, nous ne les entendons pas souvent. Joignez-vous à l’animateur Eric Berndt, ARP, alors qu’il s’entretient avec Andrea, Emily et Jes à propos de leurs réflexions sur les stigmates, le travail auprès des médias et la façon dont les professionnels peuvent s’impliquer de façon respectueuse et aider d’autres personnes à raconter leur histoire de façon significative et véridique.
 

Les participants en tireront de nouvelles perspectives et idées afin de mobiliser des personnes de diverses provenances ayant une histoire à raconter, comment faire preuve de respect et faire une place à leur voix.

ANDREA HEINZ
ABOLITIONNISTE DE L'INDUSTRIE DU SEXE / ACADÉMICIENNE PUBLIÉE / DOCUMENTARISTE

Andrea Heinz.jpg

Andrea Heinz a passé sept ans au sein de l’industrie du sexe licenciée et règlementée. De 2006 à 2013, selle a été escorte, dominatrice et propriétaire de maison close. Maintenant en faveur de l’abolition des maisons closes, elle partage son histoire et ses réflexions avec des étudiants, la police, les défenseurs des droits et le public en général. Académicienne publiée, elle a créé le modèle « InSTEP » qui sert à identifier les points d’intervention optimaux pour l’offre de services de sortie.

Andrea dirige présentement une série documentaire qui raconte sa tentative de faire enlever par les États-Unis l’étiquette de « prostituée » qui lui a été imposée par la US Customs & Border Protection.
Andrea termine un diplôme universitaire en gouvernance, droit et gestion, est mariée et mère de trois jeunes enfants.

EMILY O'BRIEN
ENTREPRENEURE / FONDATRICE - COMEBACK SNACKS

Emily O’Brien est entrepreneure et fondatrices de Comeback Snack, une entreprise spécialisée a maïs soufflé qui bouscule l’ordre établi. Après avoir été condamnée à quatre ans de détention à cause de sa lutte contre la dépendance, Emily s’est donnée comme mission de se désintoxiquer, de se transformer et de faire de rendre sa sentence aussi significative que possible.

Ayant déjà une carrière d’entrepreneure avant son incarcération, Emily a mijoté l’idée derrière Comeback Snacks (au début « Cons and Kernels » - détenus et grains) une marque de popcorn qui utilise des ingrédients de haute qualité et sains pour la santé afin de créer des saveurs uniques inspirées par les personnes qu’elle a connues et dont elle a pris soin en prison. Par ses efforts de pionnières, Emily est l’exemple à l’effet que le changement positif peut survenir au sein des établissements correctionnel en y mettant la passion, la volonté et l’état d’esprit positif nécessaire.

Sensibilisée aux difficultés du milieu carcéral, Emily est résignée à faire lever les stigmates qui affligent les ex-détenus, ainsi qu’à leur offrir des possibilités de réintégration en les formant, en les outillant et en les éduquant. En tant que principale porte-parole de ce mouvement unique, Emily est souvent demandée par divers médias , dont CBC, CTV, CHCH, VICE, Global et d’autres. Plus récemment, Emily a reçu le prix de leadership et d’entrepreneuriat d’affaires lors des prix de distinction des femmes d’affaires 2020 du YWCA Hamilton.  Prix de distinction des femmes d'affaires 2020 du YWCA Hamilton .

Pour plus de détails sur Emily et ses réalisations, cliquez ici .

emily_edited.jpg

JES BESHARAH
NAVIGATRICE EN SOUTIEN À LA RÉDUCTION DES PRÉJUDICES  COMMUNAUTAIRES,
UNITÉ DE SANTÉ DU DISTRICT LEEDS, GRENVILLE ET LANARK

Jes_Besharah.png

Jes Besharah est une narcomane et une défenseure des intérêts passionnée par les stratégies de réduction des préjudices entourant la dépendance aux drogues. Elle a entrepris plusieurs conversations dans l’espoir de mettre un terme aux stigmates entourant les utilisateurs de drogues et de substances de sa communauté.

Elle travaille comme navigatrice en soutien à la réduction des préjudices communautaires à l’Unité de santé du district de Leeds, Grenville and Lanark et comme travailleuse de soutien aux pairs aux Centres canadiens de traitement des dépendances. Elle est cofondatrice de la Brockville Overdose Outreach Team (BOOT). Elle siège également au sein du comité de stratégie contre les drogues de sa municipalité et est chef du pilier de réduction des préjudices.

ERIC BERNDT, ARP - ANIMATEUR
DIRECTEUR DES COMMUNICATIONS - MINISTÈRE DE L'EDUCATION SUPÉRIEURE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Eric Berndt, ARP est directeur des communications au Ministère de l’Éducation supérieure et de la Formation professionnelle et auparavant, était directeur des communications au ministère de la Santé mentale et des dépendances. 

Il a aussi occupé des postes de communication à Island Health et AIDS Vancouver Island et il siège présentement au sein du Conseil d’administration de la SCRP Île Vancouver.

eric.jpg